Correction orthographe

Écrire sans fautes d’orthographe est important quel que soit votre métier. Pour perfectionner vos écrits, vous avez divers moyens à votre disposition, notamment les correcteurs d’orthographe. Si vous ne savez pas quel correcteur d’orthographe choisir, cet article est fait pour vous.

Quel est l’intérêt de bien maîtriser votre orthographe ?

Même les rédacteurs les plus chevronnés peuvent faire des fautes d’orthographe. Comment faire pour les éviter au maximum ?

Pourquoi éviter les fautes d’orthographe sur votre site ?

Il est tout à votre intérêt d’avoir un site web dépourvu de fautes d’orthographe. Cela vous permet :

  • D’avoir un site facile à lire,
  • De présenter un site professionnel et sérieux,
  • D’augmenter votre crédibilité auprès des visiteurs,
  • D’améliorer votre référencement SEO.

Comment corriger les fautes d’orthographe ?

Il existe deux options pour corriger les éventuelles fautes sur votre site : vous faire relire par un humain ou utiliser un correcteur automatique.

  • Correcteur automatique : vous en trouverez différentes sortes sur internet, en version payante et gratuite.
  • Correcteur humain : c’est la meilleure solution pour détecter les fautes.

Néanmoins, vous avez tout à fait le droit de combiner ces deux options.

Les correcteurs d’orthographe automatiques sont-ils efficaces ?

Les correcteurs d’orthographe sont des robots dont les bases de données ont été fournies par un humain. Ces correcteurs ne repèrent donc que les fautes les plus évidentes et ne détectent pas les petites nuances de la langue. Toutefois, il s’agit d’un intéressant filtre qui peut vous aider dans votre travail.

Quel correcteur d’orthographe choisir ?

Parmi les différents types de correcteurs d’orthographe, il y en a quelques-uns qui sortent du lot. Ce sont le correcteur orthographique en ligne, les logiciels pour la correction de l’orthographe et de la grammaire et le correcteur d’orthographe Larousse.

Le correcteur orthographique en ligne

Vous trouverez sur internet des sites qui peuvent corriger automatiquement les coquilles dans vos textes. Leur utilisation est à peu près la même :

  • Vous ouvrez l’outil.
  • Vous copiez et collez le texte à corriger.
  • Vous faites vérifier l’orthographe.

L’outil affichera ensuite des propositions de correction en fonction des erreurs constatées. Parmi les sites les plus populaires, vous avez Bon patron, Speller et Translated.

Les logiciels correcteurs d’orthographe et de grammaire

Ils peuvent être payants ou gratuits, mais il est conseillé d’opter pour les versions payantes qui sont plus performantes. Polyvalents, ces logiciels vous aident à vérifier à la fois la syntaxe et les fautes d’orthographe. Ils comportent également des dictionnaires pouvant vous être utile dans la rédaction.

Les logiciels peuvent fonctionner dans les suites bureautiques, les navigateurs et/ou dans les messageries électroniques. Parmi ces logiciels, ci-après les plus utilisés :

  • Antidote,
  • Cordial,
  • ProLexis,
  • Scribens.

Le correcteur d’orthographe Larousse

Même s’il ne s’agit pas vraiment d’un correcteur d’orthographe, cet outil vous aidera à mieux rédiger. En effet, Larousse est un dictionnaire en ligne vous permettant de vérifier l’orthographe, de trouver les synonymes et les définitions.

Quels sont les autres correcteurs d’orthographe ?

Outre les outils et logiciels mentionnés précédemment, vous pouvez également utiliser les correcteurs intégrés aux navigateurs et ceux dans les sites bureautiques.

  • Les correcteurs intégrés aux navigateurs : si vous avez l’habitude d’écrire directement dans des réseaux sociaux, dans des forums ou autres, cet outil est fait pour vous. Pour l’utiliser, il suffit de l’activer dans le navigateur que vous utilisez, par exemple dans « Paramètres » pour Google. Une fois que le correcteur est activé, les erreurs détectées seront automatiquement soulignées.
  • Les correcteurs intégrés aux sites bureautiques : ils signalent les erreurs trouvées dans Microsoft Word, Excel, PowerPoint, dans Open Office ou les autres suites bureautiques. Pour Open Office par exemple, quatre dictionnaires y sont intégrés.

Comme on dit souvent : l’erreur est humaine. Mais vous pouvez contourner cette réalité avec les astuces fournis dans ce guide.